Lockwood | CENTRE D’ÉDUCATION
17207
page-template-default,page,page-id-17207,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

CENTRE D’ÉDUCATION

BASES DE FOREX


QU’EST-CE QUE LE FOREX TRADING?

Également appelé échange de devises ou de devises, le forex est l’un des marchés les plus négociés au monde. Sur le marché des changes, les traders espèrent générer un profit en spéculant sur la valeur d’une devise par rapport à une autre. C’est la raison pour laquelle les devises sont toujours échangées par paires: la valeur d’une unité de monnaie ne change pas sauf si elle est comparée à une autre devise.

 

Deux opportunités commerciales

SSCÉNARIO 1: ACHETER DES ÉCHANGES Si vous pensez que la valeur actuelle de l’euro se renforce par rapport au dollar américain, vous pouvez vous lancer dans une transaction pour acheter des euros dans l’espoir que la valeur de la devise deviendra plus forte par rapport au dollar américain. Dans ce scénario, vous pensez que l’euro est haussier (et le dollar américain est baissier).

 

SCÉNARIO 2: VENTE DES ÉCHANGES Inversement, si vous pensez que la valeur actuelle de l’euro va s’affaiblir par rapport au dollar américain, vous pouvez entrer en négociation pour vendre des euros dans l’espoir que la valeur de la monnaie s’affaiblisse par rapport au dollar américain. Dans ce scénario, vous pensez que l’euro est baissier (et le dollar américain est haussier).

 

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIRL’action d’achat ou de vente que vous entreprenez pour entrer une transaction s’applique toujours à la devise de base. L’action opposée s’applique automatiquement à la devise du devis. Donc, si vous achetez l’EUR / USD, cela signifie que vous achetez des euros et que vous vendez des dollars américains. Si vous vendez la paire EUR / USD, vous vendez des euros et achetez des dollars américains.

 

QU’EST-CE QU’UN PIP?

En général, les paires de devises affichent leurs prix avec quatre décimales. Quelques-uns, tels que ceux impliquant le yen japonais, affichent deux décimales. Quelle que soit la paire de devises que vous négociez, le dernier grand chiffre après la décimale représente toujours un pip, le prix unitaire principal qui peut changer pour la paire de devises. Lorsque vous négociez, vous suivrez vos profits (ou vos pertes) en pips.

 

QU’EST-CE QU’UN BEAUCOUP?

En forex, un lot est une unité de mesure standard. Chez la plupart des courtiers en devises, un lot standard correspond généralement à 100 000 unités de devise.

 

QU’EST-CE QUE LEVERAGE?

L’un des avantages de ce marché est la possibilité de négocier un effet de levier. Vous n’avez pas besoin de 10 000 USD sur votre compte pour trader l’EUR / USD. Les paires de devises peuvent avoir un ratio de levier allant jusqu’à 50: 1. Cela signifie que vous pouvez contrôler une position importante (10 000 USD) avec une petite somme d’argent (250 USD). De nombreux traders trouvent très attrayant l’effet de levier offert par la plupart des opérateurs de forex. Néanmoins, sachez que le trading de cette manière peut aussi être risqué. Il peut générer des profits substantiels aussi facilement que des pertes substantielles.

ANALYSE FONDAMENTALE


QU’EST-CE QUE L’ANALYSE FONDAMENTALE

L’analyse fondamentale est un terme large qui décrit l’acte de négociation basé uniquement sur des aspects mondiaux qui influencent l’offre et la demande de devises, de produits de base et d’actions. De nombreux traders utiliseront des méthodes à la fois fondamentales et techniques pour déterminer quand et où placer des trades, mais ils ont également tendance à privilégier l’un par rapport à l’autre. Toutefois, si vous souhaitez utiliser uniquement l’analyse fondamentale, vous pouvez vous fier à diverses sources.

BANQUES CENTRALES

Les banques centrales sont probablement l’une des sources les plus volatiles pour les transactions fondamentales. La liste des actions qu’ils peuvent entreprendre est vaste; ils peuvent augmenter les taux d’intérêt, les abaisser (même en territoire négatif), les maintenir, suggérer que leur position changera bientôt, mettre en place des politiques non traditionnelles, intervenir pour eux-mêmes ou pour d’autres personnes, voire même réévaluer leur monnaie. L’analyse fondamentale des banques centrales consiste souvent à examiner les déclarations et les discours des banquiers centraux tout en essayant de penser comme eux pour prédire leur prochain déménagement.

COMMUNIQUÉS ÉCONOMIQUES

Échanger des publications économiques peut être un défi très ténu et imprévisible. Parmi les plus grands esprits des grandes banques d’investissement du monde entier, il est difficile de prédire exactement ce que sera finalement un communiqué économique. Ils ont des modèles qui prennent en compte de nombreux aspects différents, mais qui peuvent néanmoins être faussement embarrassants dans leurs prédictions; D’où la raison pour laquelle les marchés bougent si violemment après d’importants décaissements économiques. De nombreux investisseurs ont tendance à accepter le «consensus» de ces experts, et les marchés vont généralement dans le sens de la prévision du consensus avant la publication. Si le consensus ne parvient pas à prédire le résultat final, le marché se dirigera généralement dans la direction du résultat réel, ce qui signifie que s’il était meilleur que le consensus, une réaction positive se déroulerait et inversement pour un résultat moins que consensus. Le truc pour échanger l’aspect fondamental des publications économiques consiste à déterminer quand vous voulez vous engager. Est-ce que vous négociez avant ou après la publication du chiffre? Les deux ont leurs mérites et leurs inconvénients. Si vous négociez bien avant la publication, vous pouvez essayer de tirer parti de la tendance vers un consensus, mais d’autres événements fondamentaux dans le monde peuvent influer davantage sur le marché que ne l’avait laissé lire le consensus. Moments de négociation avant la sortie économique signifie que vous avez un avis sur le fait que la sortie réelle soit meilleure ou pire que le consensus, mais vous pourriez vous tromper et risquer de lourdes pertes essentiellement sur un tirage au sort. Les moments de négociation suivant la sortie économique signifient que vous essayez d’établir une position sur un marché à faible volume qui présente le défi d’obtenir le prix souhaité.

TENSIONS GEOPOLITIQUES

Qu’on le veuille ou non, certains pays du monde ne s’entendent pas très bien entre eux ou avec la communauté mondiale et des conflits ou des guerres sont parfois imminents. Ces tensions ou conflits peuvent avoir un impact négatif sur les biens échangeables en modifiant l’offre ou même la demande de certains produits. Par exemple, l’intensification des conflits au Moyen-Orient peut peser lourdement sur l’approvisionnement en pétrole, ce qui fait ensuite augmenter les prix. Inversement, un calme relatif dans cette partie du monde peut faire baisser le prix du pétrole car l’offre n’est pas menacée. Etre capable de prédire correctement la conclusion de ces événements peut être un moyen de devancer le marché avec votre perspective fondamentale.

MÉTÉO

Divers événements météorologiques peuvent entraîner une fluctuation des prix. L’exemple le plus simple est la propension de l’hiver à créer de grosses tempêtes de neige pouvant faire monter le coût du gaz naturel, utilisé pour chauffer les maisons. Cependant, il existe diverses autres conditions météorologiques qui peuvent modifier la valeur de biens échangeables tels que les ouragans, les sécheresses, les inondations et même les tornades. Bien que certains de ces événements soient très imprévisibles, il peut parfois être utile de sortir le vieil almanach des fermiers ou d’être attentif au Weather Channel pour voir comment les conditions météorologiques pourraient se dérouler.

SAISONNALITÉ

La saisonnalité liée aux conditions météorologiques est un choix logique, comme le montre l’exemple ci-dessus relatif au gaz naturel, mais il existe d’autres facteurs saisonniers qui ne sont pas liés aux conditions météorologiques. Par exemple, à la fin de l’année civile, de nombreux investisseurs vendront des actions qui ont diminué tout au long de l’année afin de réclamer des pertes en capital sur leurs impôts. Parfois, il peut être avantageux de sortir des positions avant le début des ventes massives. De l’autre côté de l’équation, les investisseurs reviennent généralement en masse sur les actions en janvier, un phénomène appelé «L’effet de janvier». La fin d’un mois peut être assez active et les entreprises qui vendent des produits dans plusieurs pays cherchent à compenser leurs couvertures de change, une pratique appelée «rééquilibrage de fin de mois».”

Certains facteurs fondamentaux durent plus longtemps que d’autres, mais leur échange peut être à la fois difficile et enrichissant pour ceux qui ont la force intestinale de les échanger. En outre, les facteurs fondamentaux énumérés ci-dessus ne sont que le début d’une liste beaucoup plus longue, de nouvelles méthodes de négociation fondamentales étant créées chaque jour. Alors gardez l’oeil ouvert pour les nouvelles situations qui pourraient survenir et peut-être pourriez-vous être fondamentalement en avance sur la courbe!

ANALYSE TECHNIQUE


COMPRENDRE L’ANALYSE TECHNIQUE

L’analyse technique est l’étude de l’évolution historique des prix afin d’identifier des tendances et de déterminer les probabilités de fluctuations futures du marché au moyen d’études techniques, d’indicateurs et d’autres outils d’analyse.

L’analyse technique se résume à deux choses:

  1. identifier la tendance
  2. identifier le soutien / la résistance à l’aide de tableaux de prix et / ou de délais/span>

Les marchés ne peuvent faire que trois choses: monter, descendre ou sur le côté.

Les prix évoluent généralement en zigzag, de sorte que l’action des prix n’a que deux états:

  • Gamme – lorsque les prix zigzaguent sur le côté
  • Tendance – les prix sont soit plus élevés en zigzag (tendance haussière, soit haussière), soit plus bas en zigzag (tendance baissière ou baissière)

POURQUOI L’ANALYSE TECHNIQUE EST-ELLE IMPORTANTE?

L’analyse technique d’un marché peut vous aider à déterminer non seulement quand et où entrer sur un marché, mais bien plus important encore, quand et où sortir.

COMMENT POUVEZ-VOUS UTILISER L’ANALYSE TECHNIQUE?

L’analyse technique est basée sur la théorie selon laquelle les marchés sont chaotiques (personne ne sait avec certitude ce qui va se passer ensuite), mais en même temps, l’action des prix n’est pas complètement aléatoire. En d’autres termes, la théorie mathématique du chaos prouve que, dans un état de chaos, il existe des modèles identifiables qui tendent à se répéter.

Ce type de comportement chaotique est observé dans la nature sous forme de prévisions météorologiques. Par exemple, la plupart des opérateurs admettront qu’il n’ya pas de certitude quant à la prévision des mouvements de prix exacts. Par conséquent, le succès des transactions ne consiste pas à avoir raison ou à tort: ​​il s’agit uniquement de déterminer les probabilités et de prendre des transactions lorsque les chances sont en votre faveur. Pour déterminer les probabilités, il est nécessaire de prévoir l’orientation du marché et de déterminer quand et où se positionner, mais il est tout aussi important de déterminer le ratio risque / récompense.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de combinaison magique d’indicateurs techniques permettant de débloquer une sorte de stratégie de trading secrète. Le secret d’une négociation réussie réside dans une bonne gestion des risques, une discipline et la capacité de contrôler vos émotions. N’importe qui peut deviner juste et gagner de temps en temps, mais sans gestion des risques, il est pratiquement impossible de rester rentable avec le temps.

RGESTION DES RISQUES


Tout analyste ou guide de négociation vous dira combien il est important de gérer vos risques. Cependant, comment peut-on gérer ce risque? Et que veulent-ils dire exactement par la gestion des risques? Voici un guide étape par étape de l’un des concepts les plus importants du trading financier.

1. DÉTERMINER VOTRE TOLÉRANCE AU RISQUE

Ceci est un choix personnel pour quiconque envisage de négocier n’importe quel marché. La plupart des instructeurs de trading jetteront des chiffres tels que 1%, 2% ou jusqu’à 5% de la valeur totale de votre compte risqué pour chaque transaction passée, mais votre confort avec ces chiffres dépend en grande partie de votre niveau d’expérience. Les nouveaux opérateurs sont par nature moins sûrs d’eux-mêmes en raison de leur manque de connaissances et de leur familiarité avec le trading en général ou avec un nouveau système. Il est donc logique d’utiliser les niveaux de risque les plus faibles.

Une fois que vous êtes plus à l’aise avec le système que vous utilisez, vous pouvez ressentir le besoin d’augmenter votre pourcentage, mais soyez prudent de ne pas aller trop haut. Parfois, les méthodologies de négociation peuvent générer une série de pertes, mais l’objectif de la négociation est de réaliser un rendement ou d’être suffisant pour la transaction suivante.

Par exemple, si vous avez une méthode de négociation qui place une transaction par jour en moyenne et que vous risquez 10% de votre solde mensuel initial sur chaque transaction, il ne faudrait théoriquement que 10 transactions perdantes pour vider complètement votre compte. Donc, même si vous êtes un commerçant expérimenté, il n’a pas de sens de risquer autant sur un seul commerce.

D’autre part, si vous deviez risquer 2% sur chaque transaction que vous passez, vous auriez théoriquement à perdre 50 transactions consécutives pour drainer votre compte. Selon vous, qu’est-ce qui est le plus probable: perdre 10 opérations de suite ou 50?

SOLDE DE DÉPART % RISQUE SUR CHAQUE COMMERCE $ RISQUE SUR CHAQUE COMMERCE # DE PERTES CONSÉCUTIVES AVANT 0 $
$10,000 10% $1000 10
$10,000 5% $500 20
$10,000 3% $300 33
$10,000 2% $200 50
$10,000 1% $100 100

2. PERSONNALISEZ VOS CONTRATS

Les quantités de méthodologies à utiliser dans le trading sont pratiquement illimitées. Certaines méthodes utilisent un objectif de stop loss et de profit très spécifique sur chaque transaction que vous placez, tandis que d’autres varient considérablement sur le sujet. Par exemple, si vous utilisez une stratégie qui préconise un stop-loss de 20 pips sur chaque transaction et que vous ne négociez que EUR/USD, il serait facile de déterminer le nombre de contrats que vous pourriez vouloir conclure pour obtenir le résultat souhaité. Toutefois, pour les stratégies qui varient en fonction de la taille des stops ou même de l’instrument négocié, il peut être un peu délicat de déterminer le nombre de contrats à signer.

L’un des moyens les plus simples de vous assurer que vous vous rapprochez du montant que vous souhaitez risquer pour chaque transaction est de personnaliser la taille de vos positions. Un lot standard dans une transaction de devise est de 100 000 unités de devise, ce qui représente 10 USD / pip surEUR/USD si vous avez le dollar américain (USD) comme devise de base; un mini-lot est 10 000.

Si vous voulez risquer 15 USD par pip sur un trade EUR/USD il serait impossible de le faire avec des lots standard et pourrait vous forcer à risquer trop ou trop peu sur le trade que vous placez, alors que les lots mini et micro pourrait vous amener à la quantité désirée. On pourrait en dire autant de vouloir risquer 12,50 $ par pip sur un trade; les lots standard et mini ne parviennent pas à obtenir le résultat souhaité, alors que les lots micro pourraient vous aider à l’atteindre.

Dans le domaine du trading, la possibilité de risquer ce que vous voulez, quand vous le souhaitez, peut être un facteur déterminant de votre succès.

3. Déterminez votre timing

Il n’ya rien de plus frustrant dans le trading que de rater une transaction potentiellement réussie simplement parce que vous n’êtes pas disponible lorsque l’opportunité se présente. Le marché des changes étant un marché ouvert 24 heures sur 24, ce problème se pose assez souvent, en particulier si vous négociez des diagrammes de temps plus courts. La solution la plus logique à ce problème serait de créer ou d’acheter un robot de trading automatisé, mais cette option n’est pas viable pour un grand nombre de traders qui sont sceptiques quant à la technologie / source ou ne veulent pas abandonner les contrôles.

Cela signifie que vous devez être disponible pour effectuer des transactions lorsque les opportunités se présentent, en personne, et de votre corps et votre esprit. Se lever à 3 heures du matin pour faire un échange ne remplit généralement pas les conditions requises, à moins d’être habitué à ne dormir que 2 à 3 heures. Par conséquent, la personne moyenne qui a un travail, des enfants, une pratique du football, une vie sociale et une pelouse qui doit être tondue doit être un peu plus attentive au moment où elle veut s’engager. Peut-être que les graphiques de 4 heures, de 8 heures ou quotidiens sont plus adaptés à ce style de vie où le temps peut être l’élément le plus précieux du bonheur commercial.

Un autre moyen de gérer vos risques lorsque vous n’êtes pas devant votre ordinateur consiste à définir des ordres stop en fin de parcours. Les arrêts de fuite peuvent constituer un élément essentiel de toute stratégie de négociation. Ils permettent à une transaction de continuer à gagner de la valeur alors que le prix du marché évolue dans une direction favorable, mais la ferme automatiquement si le prix du marché évolue soudainement dans une direction défavorable d’une distance spécifiée.

Lorsque le prix du marché évolue dans une direction favorable (hausse pour les positions longues, baisse pour les positions courtes), le prix de déclenchement suit le prix du marché de la distance d’arrêt spécifiée. Si le prix du marché évolue dans une direction défavorable, le prix de déclenchement reste stable et la distance entre ce prix et le prix du marché devient plus petite. Si le prix du marché continue d’évoluer dans une direction défavorable jusqu’à ce qu’il atteigne le prix de déclenchement, un ordre est déclenché pour fermer la transaction.

4. ÉVITEZ LES ÉCHECS DU WEEKEND

De nombreux participants au marché savent que la plupart des marchés populaires ferment leurs portes vendredi après-midi, heure de l’Est des États-Unis. Les investisseurs préparent leurs affaires pour le week-end et les graphiques du monde entier se figent comme si les prix restaient à ce niveau jusqu’à la prochaine fois où ils pourront être échangés. Cependant, cette position gelée est une erreur; ce n’est pas réel. Les prix fluctuent toujours en fonction des événements de ce week-end et peuvent varier considérablement de l’endroit où ils étaient le vendredi au moment où ils sont de nouveau visibles après le week-end.

Cela peut créer des «lacunes» sur le marché qui peuvent aller au-delà de votre objectif de perte ou de profit souhaité. Pour les derniers, ce serait une bonne chose, pour les premiers – pas tellement. Il est possible que vous subissiez une perte plus importante que prévu car un stop-loss est exécuté au meilleur prix disponible après le déclenchement du stop; ce qui pourrait être bien pire que prévu.

Bien que les lacunes ne soient pas nécessairement communes, elles se produisent et peuvent vous prendre au dépourvu. Comme dans l’illustration ci-dessous, les écarts peuvent être extrêmement importants et peuvent sauter d’un arrêt à un autre s’ils étaient placés quelque part dans cet écart. Pour les éviter, quittez simplement votre transaction avant le week-end, et tentez peut-être même de l’exploiteren utilisant une technique de gap-trading..

5. REGARDEZ LES NOUVELLES

Les actualités peuvent être particulièrement périlleuses pour les traders qui cherchent également à gérer leurs risques. Certains événements d’actualité tels que l’emploi, les décisions des banques centrales ou les informations sur l’inflation peuvent créer des mouvements anormalement importants sur le marché, susceptibles de créer des écarts similaires à ceux d’un week-end, mais beaucoup plus soudains. Tout comme les écarts du week-end peuvent dépasser les buts ou les objectifs, la même chose pourrait se produire dans les quelques secondes qui suivent un événement d’actualité majeur. Par conséquent, à moins que vous ne cherchiez spécifiquement à prendre ce risque stratégique en plaçant une transaction avant l’événement, la négociation après ces événements volatils est souvent une décision plus consciente des risques.

6. RENDRE LE SERVICE ABORDABLE

Il existe une doctrine particulière dans le commerce qui est exaltée par des entités commerciales responsables, à savoir que vous ne devriez jamais investir plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. La raison pour laquelle ce manifeste est si répandu est que cela a du sens. Le trading est risqué et difficile, et mettre votre moyen de subsistance en danger sur les mécanismes de la dynamique du marché variés et difficiles à prédire équivaut à placer toutes vos économies sur le rouge ou le noir à la table de roulette de votre casino préféré de Vegas. Ne perdez donc pas votre compte de trading durement gagné: investissez-le de manière intelligente et cohérente.

Alors, serez-vous un bon commerçant si vous suivez les six locataires pour gérer les risques? Bien sûr que non, d’autres facteurs doivent être pris en compte pour vous aider à atteindre vos objectifs. Cependant, jouer un rôle proactif dans la gestion de vos risques peut augmenter vos chances de réussite à long terme.

PLAN DE NÉGOCIATION


PLAN DE NÉGOCIATION

Parfois, il est faux de croire que vous avez besoin d’une connaissance approfondie du marché et de plusieurs années d’expérience en trading pour réussir. Cependant, nous voyons souvent que plus nous avons d’informations, plus il est difficile de créer un plan clair. Plus d’informations ont tendance à créer des hésitations et des doutes, ce qui permet aux émotions de s’infiltrer. Cela peut vous empêcher de prendre du recul et de regarder la situation de manière subjective.

Si vous ne savez pas où vous allez, n’importe quelle route vous y mènera. En trading, si vous n’établissez pas de plan pour vos transactions et ne développez pas de stratégies à suivre, vous n’aurez aucun moyen de mesurer votre succès. La grande majorité des gens ne négocient pas à un plan, ce n’est donc pas un mystère pourquoi ils perdent de l’argent. Négocier avec un plan est comparable à la création d’une entreprise. Nous ne pourrons jamais battre le marché. En général, il ne s’agit ni de gagner ni de perdre, mais d’être globalement rentable.

POURQUOI UN PLAN DE TRADING EST IMPORTANT

Lorsque vous négociez, comme dans la plupart des entreprises, il est important de commencer par la fin et de travailler en arrière pour créer votre plan et déterminer quel type d’opérateur vous devriez être. Les commerçants les plus prospères échangent contre un plan et peuvent même avoir plusieurs plans qui fonctionnent ensemble. Toujours écrire les choses. Pourquoi? Parce que cela vous aidera à rester concentré sur vos objectifs commerciaux et que moins vous aurez de jugement, mieux ce sera. Un plan vous aide à maintenir la discipline en tant que commerçant. Cela devrait vous aider à trader régulièrement, à gérer vos émotions et même à améliorer votre stratégie de trading. Il est également important d’utiliser votre plan. Beaucoup de gens font l’erreur de passer tout leur temps à créer un plan, puis à ne jamais le mettre en œuvre.

COMPOSANTES CLES POUR DEVELOPPER UN PLAN DE TRADING

  1. Structure du plan commercial et objectifs monétaires
  2. Recherche et éducation
  3. Stratégie utilisant des outils fondamentaux et techniques
  4. Gestion de l’argent et des risques
  5. Timing
  6. Mécanique commerciale, documentation et test

COMMENT CONSTRUIRE UN PLAN DE TRADING

Assurez-vous de faire vos propres recherches et de construire un plan en fonction de vos besoins. Trouvez confiance en ce que vous savez. Les outils que vous avez sélectionnés pour votre stratégie sont essentiels, du type de graphique aux outils de dessin spécifiques, en passant par les stratégies les plus élaborées. Testez votre plan au début pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Une fois que vous avez commencé à négocier, continuez de le tester régulièrement. Cela vous permet de mesurer votre succès en voyant clairement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. À partir de là, vous pouvez modifier des éléments qui pourraient être plus faibles et ne pas contribuer à votre objectif général. Posez-vous les questions suivantes (les réponses à ces questions vous aideront à jeter les bases de votre plan commercial et devraient être régulièrement consultées afin de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie avec votre plan.)

Pourquoi je négocie?

Si votre réponse immédiate est «pour gagner de l’argent», vous devriez vous arrêter là. Si le seul objectif est de gagner le plus d’argent possible, nous sommes voués à l’échec, car ce ne sera jamais suffisant. Gérer vos pertes devrait être votre objectif principal. Cela créera un environnement dans lequel des bénéfices peuvent être générés.

QUELLE EST VOTRE MOTIVATION?

Une retraite solide? Nouvelle carrière? Passez plus de temps avec votre famille et vos amis?

DEMANDEZ-VOUS, « QUELS SONT MES FORCES ET FAIBLESSES? »

  • Comment optimiser mes forces pour minimiser mes faiblesses?
  • Un exemple de faiblesse est la nécessité de surveiller constamment les métiers. Est-ce que votre ordinateur portable sur l’oreiller vous réveille au milieu de la nuit pour surveiller les transactions? Il est très difficile de prendre des décisions intelligentes lorsque vous êtes à moitié éveillé.

EST-CE QUE LE MONTANT D’ARGENT QUE JE DOIS COMMANDER AVEC UN SENSIBLE POUR ATTEINDRE MES OBJECTIFS?

Regardez les choses en pourcentages; rappelez-vous que l’effet de levier est une arme à double tranchant. C’est pourquoi la gestion des risques et de l’argent est la clé.

Décider quel type de commerçant vous êtes peut être difficile; D’autant plus que le commerçant que vous voulez être peut être très différent du type de commerçant, vous devriez être basé sur vos comportements et caractéristiques. Une fois que vous avez défini vos objectifs, votre appétit pour le risque, vos forces et vos faiblesses, le type de négociation qui vous convient le mieux devrait apparaître. Vous remarquerez trois colonnes dans le tableau; ils sont étiquetés court, base et long. Base correspond aux graphiques de la période dans lesquels vous passez la majeure partie de votre temps. Si vous n’êtes pas sûr, c’est le graphique dans lequel vous revenez sans cesse. Court et long sont les graphiques de la période auxquels vous vous référez pour confirmer ou nier ce qui se passe dans le graphique de la base. Les traders commettent souvent une erreur en sautant au hasard entre les calendriers des graphiques

Une fois que vous avez décidé de votre type de commerçant, vous devriez commencer à vous investir dans l’éducation et la recherche. Faire de l’apprentissage continu une priorité, la stratégie ou la méthodologie de chaque personne est unique et ne peut être dupliquée. Par conséquent, votre plan a plus de succès lorsqu’il est basé sur vos besoins individuels. Évaluez vos besoins et les efforts requis. Assurez-vous de comprendre pourquoi vous effectuez des transactions. Un investissement initial peut être monétaire, mais vous sera bénéfique à long terme. Le temps et la recherche devraient être des investissements continus. Effectuer des recherches en suivant les événements mondiaux et en vous tenant au courant des outils d’analyse actuels vous aidera à mieux connaître tous les aspects du trading. Demandez-vous: « Suis-je un commerçant fondamental ou technique? »

La création d’une stratégie à l’aide d’outils fondamentaux et techniques est essentielle, mais nous devons d’abord en apprendre un peu plus sur chacun de ces types. Certains traders choisissent d’utiliser l’analyse fondamentale pour les aider dans leurs décisions de trading. Ce type d’analyse est basé sur les nouvelles. Les nouvelles peuvent être considérées comme des événements économiques, politiques ou même environnementaux. En conséquence, l’analyse fondamentale est beaucoup plus subjective.

D’autres traders peuvent choisir de recourir à l’analyse technique pour prendre leurs décisions. Ce type d’analyse est plus définitif et s’appuie davantage sur les calculs et les probabilités du trading. Le type d’analyse utilisé peut être un indicateur. Ils pourraient être soit en avance ou en retard. Il existe très peu d’indicateurs avancés disponibles, ce qui peut donner une idée de la destination du marché. Fibonacci est le plus populaire, mais le plus mal utilisé et mal compris.

Après avoir déterminé certains des types d’analyse que vous utiliserez, il est temps de développer une stratégie de trading. Cela peut se faire par analyse fondamentale, analyse technique ou une combinaison des deux. Il est essentiel que vous développiez une stratégie et que vous l’incluiez dans votre plan commercial.

Une stratégie est une approche systématique, étape par étape, qui indique comment et quand utiliser des outils pour développer une séquence d’analyses. Voici ce que nous pouvons nous attendre à voir dans une stratégie de trading:

  • Les types d’outils d’analyse (fondamentaux, techniques ou les deux)
  • Quand et comment les outils d’analyse seront utilisésd
  • Les délais d’utilisation des outils
  • La séquence d’analyse
  • Commerce à haute probabilité, description de ce qu’il faut rechercher
  • Types de commandes à utiliser

Cette séquence nous mènera à ce que l’échange à haute probabilité ressemble visuellement aux indicateurs et à l’analyse que nous utilisons. Puisque nous avons ce dont nous avons besoin pour notre stratégie, examinons les aspects de la gestion des risques liés à l’argent et aux risques.

Parler d’argent et de gestion des risques peut être une étape difficile pour beaucoup de gens. Essayer de déterminer votre tolérance au risque peut être encore plus difficile. Demandez-vous: «Avec combien d’argent dois-je vraiment trader?» Soyez honnête avec ce qui est réellement disponible pour vous. Une des erreurs commises par les gens est de penser que le trading est une activité d’investissement ou de holding et de continuer à déposer de l’argent. Le trading n’est pas une activité de dépôt et de conservation. La liquidation peut se produire et se produit lorsque 100% de l’exigence de marge totale de tous les postes ouverts n’est plus remplie. Ceux qui gagnent de l’argent ne peuvent pas avoir plus de métiers gagnants que de perdre; ils peuvent simplement gérer leurs métiers perdants pour que les gagnants les rendent globalement rentables. Il peut être plus facile de gagner moins de temps tout en restant rentable. Une caractéristique commune des nouveaux traders est de prendre rapidement des bénéfices mais de laisser les trades perdants s’exécuter, ce qui les oblige à maintenir un ratio risque / récompense plus élevé.

Pensons en termes de probabilité. Il est utile d’utiliser la règle des 3% et de toujours disposer d’un coussin. Voici un exemple de la règle des 3% en vigueur: 3% sur un compte de 10 000 USD équivaut à un risque de 300 USD par transaction. Ensuite, divisez le coût du risque par les fonds propres du compte pour obtenir le nombre de transactions perdues, soit 10 000 $ / 300 $ ou 33,3 transactions. Ces réponses vous aideront à déterminer si vous pouvez atteindre vos objectifs. Cela vous permet de vous donner de la place pour la flexibilité. Les commerçants limitent leurs échanges et leur plan s’il n’ya pas assez de place pour les pertes. Lors de l’élaboration de votre plan commercial et de votre approche, il est important de prendre en compte d’autres coûts. Certains peuvent avoir un impact plus important que d’autres, mais contribuent tous à votre investissement dans un plan commercial. En supposant que nous ayons la bonne stratégie et le montant des fonds propres à prendre, calculons le timing.

Le timing lors de la négociation peut être tout. Quand les marchés ouvrent-ils? Quand sont-ils fermés? Quels sont les instruments (comme les paires de devises) que je négocie? Certains marchés sont ouverts quand d’autres sont fermés ou peuvent se chevaucher. Voici les heures d’ouverture et de fermeture de certains des principaux marchés. La volatilité est plus grande au moment de l’ouverture et de la fermeture des marchés, mais également lors de la publication de rapports ou de nouvelles. La beauté de certains instruments réside dans la possibilité de les échanger même si le marché sur lequel vous résidez est fermé. L’illustration ci-dessous montre le chevauchement des marchés ouverts. Notez les moments où plus de deux marchés sont ouverts simultanément. De 8h00 heure de l’Est ou 13h00 GMT à 12h00 heure de l’Est ou 17h00 GMT, il affiche le plus grand nombre de marchés ouverts à l’échelle mondiale. Choisir votre temps pour négocier ou regarder le marché est peut-être plus facile, car il existe probablement un marché ouvert quelque part dans le monde.

Nous avons passé en revue certains des éléments clés d’un plan commercial. Il est maintenant temps de planifier l’échange proprement dit et de savoir comment rester sur la bonne voie.

  • Une liste de contrôle est un bon rappel de ce que vous faites (aide à définir le chemin que vous choisissez de prendre et renforce la raison pour laquelle vous négociez))
  • Ton but
  • Outils d’analyse
  • Quantité d’argent à échanger
  • Montant que vous êtes prêt à risquer (il peut s’agir d’un pourcentage de transaction ou du montant total des capitaux propres risqué à un moment donné
  • Rapport risque / récompense
  • Timing
  • Types d’ordres à utiliser pour les types d’opérations
  • Métiers à haute probabilité

Il n’ya pas de combinaison magique, mais certaines choses à considérer lorsque vous essayez d’augmenter votre probabilité d’échange peuvent vous aider.

  • Quels délais et quel instrument, comme les paires de devises, nous négocions.
    • Être compatible avec vos méthodes.
  • Les gagnants se concentrent sur le montant d’argent qu’ils pourraient perdre plutôt que sur le montant qu’ils peuvent gagner.
  • La règle la plus importante: ne vous engagez jamais dans un métier sans d’abord déterminer le moment de votre départ.
  • Ne vous laissez pas berner, une idée fausse courante est que différents délais offrent des bénéfices différents. Toujours utiliser des stop loss. Nous n’avons pas encore vu quelqu’un qui n’a toujours pas utilisé stopper les pertes et gagné de l’argent avec le temps.
  • Une mauvaise pratique est de revenir en arrière et de dire: «Et si??» Par exemple, si vous sortez au mauvais moment, votre métier va mal et vous devenez émotif. Si vous sortez au bon moment, vous devenez confiant, voire trop confiant.
  • Sachez exactement à quoi ressemble un commerce à haute probabilité et ne prenez un commerce que lorsque vous en voyez un.

La documentation est essentielle à notre succès. Si nous n’appliquons pas notre méthodologie de manière cohérente, il est difficile de revenir en arrière avec un degré de précision exact pour voir si le plan a fonctionné. Nous ne saurons jamais avec certitude quelles sont les probabilités du trading, mais vous aurez de bien meilleures chances de réussir si vous suivez un plan prédéterminé. Nous pouvons continuer à peaufiner et rendre la stratégie aussi mécanique que possible, le fait de supprimer les émotions vous maintiendra sur votre chemin.

AVANT DE NOUS CONNAÎTRE, IL Y A UN EXAMEN RAPIDE AVEC LA CRÉATION D’UN PLAN DE NÉGOCIATION.

Il est important de répondre d’abord aux questions difficiles, c’est ce qui vous séparera de la grande majorité de ceux qui perdent de l’argent.

Assurez-vous que vous êtes prêt, la recherche et l’éducation continues seront votre meilleure arme pour votre succès continu.

 

VOLATILITÉ DES ÉCHANGES


La volatilité des marchés est une réalité à laquelle tout commerçant doit bientôt faire face. Lorsque les marchés évoluent, voici quelques stratégies pour vous aider à gérer les risques et à vous démarquer.

1. COULEUR ENTRE LES LIGNES

Pour échanger la tendance, tout ce que vous avez à faire est de prétendre que vous colorez entre les lignes. Lorsque le marché s’approchera du support, attendez qu’il augmente; si elle se rapproche de la résistance, préparez-vous à une goutte. La bonne chose à propos des tendances des marchés est qu’ils sont si faciles à repérer, et peu importe le calendrier que vous regardez! Les tendances peuvent apparaître aussi facilement dans un graphique de deux minutes que dans un graphique de deux heures. Jetez un coup d’œil à ce graphique de la paireEUR/USD(Euro / Dollar américain) sur une période de deux minutes:

C’est si facile. Malheureusement, il n’est pas facile de déterminer le nombre de pépins que vous envisagez de risquer ou de gagner; c’est une compétence qui est plus déterminée par l’expérience que toute autre chose.

2. SORTEZ DU MOULE

Qu’on le veuille ou non, les commerçants agissent souvent en troupeaux. Il arrive que les niveaux se cassent violemment, car trop de commerçants en ont conscience et les ordres stop commencent à s’accumuler.

Une autre solution que d’essayer de déterminer où le marché pourrait se retourner consiste à braconner ce niveau et à échanger la cassure.

La clé est de trouver le niveau que vous souhaitez exploiter, de définir l’ordre avant que le marché ne l’atteigne et de garder vos arrêts et vos objectifs à une distance de frappe des pointes. Parfois, cela signifie seulement chercher à obtenir 15 à 20 pips sur une paire de devises qui se déplace généralement de près de 100 pips par jour, mais si vous recherchez des opportunités électriques rapides, les évasions sont rarement équivalentes par leur niveau d’excitation. Certes, les évasions ont tendance à être un peu rapides et vous obligent à rester vigilant, mais elles peuvent constituer d’excellentes opportunités.

3. VENTURE A GUESS

Un moyen potentiellement passionnant et impulsif d’échanger consiste à placer les échanges autour des grands événements économiques. Les annonces de trading peuvent être risquées en raison des mouvements importants pouvant suivre un communiqué de presse. Par conséquent, vous devriez être bien préparé à l’avance.

Tout d’abord, veiller à placer votre échange AVANT les succès des événements d’actualité est l’une des clés de la réussite. Vous pouvez faire une supposition éclairée quant à ce que le marché vous dira avant la publication de l’événement, ainsi qu’une hypothèse logique quant à la manière dont le marché évoluera en fonction de votre hypothèse éclairée.

À titre d’exemple, considérons l’événement qui génère généralement le plus de mouvements au cours d’un mois donné: la version américaine de Paies non agricoles. En règle généraleUSD/JPY (l’USD / JPY (dollar américain / yen japonais) a généralement la réaction la plus logique face aux principales publications économiques américaines; c’est-à-dire que si les données sont mauvaises pour les États-UnisUSD/JPY baisse, et si les données sont bonnes pour les

Les analystes publieront également les attentes concernant les communiqués de presse tels que NFP. Celles-ci sont importantes car le marché a probablement pris en compte les attentes. Si les attentes sont satisfaites, les traders ne doivent pas s’attendre à un mouvement trop important. Alternativement, si l’annonce est bien en dehors des attentes, le mouvement pourrait être important. Vous pouvez trouver les attentes et les nouvelles à venir dans notre calendrier économique.

Avant la publication officielle du NFP, divers indicateurs économiques mesurent également l’emploi et peuvent être utilisés comme guides pour deviner de façon éclairée. En agrégeant ces versions pré-NFP et en les notant sur leur efficacité précédente, on peut alors «deviner» ce que NFP révélera.

ÉVÉNEMENT LEADER VERSION ACTUELLE COMMUNIQUÉ PRÉCÉDENT BON OU MAUVAIS POUR NFP?
ADP Changement d’emploi 175k 227k Bad
Moyenne mobile sur 4 semaines des demandes initiales de chômage 333k 357.25K Good
Maintien des demandes de chômage 2.991M 2.833M Bad
Challenger Job Cuts 45,107 30,623 Bad
Sous-composante emploi PMI de l’ISM manufacturier 52.3 56.5 Mal
Sous-composante emploi Markit Services PMI 53.2 54.0 Mal
SM Sous-composante emploi PMI non manufacturier 54.1 55.2 Mal
SM Non-Manufacturing PMI Employment Subcomponent 56.4 55.6 Bien
Sous-composant emploi PMI de Chicago
Affaiblir Plus bas depuis avril 2013 Mal
Sous-composant emploi PMI de Chicago 60.7 55.1 Bien
Global Mal

Puisque la supposition éclairée a calculé un mauvais résultat, l’hypothèse logique serait de vendreUSD/JPY avant la publication. Bien entendu, il est essentiel d’utiliser des arrêts et des cibles, car la gestion d’une estimation erronée est primordiale pour économiser le solde de votre compte. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, prédire un mauvais résultat aurait été une très bonne estimation.

Le rapport NFP n’est pas le seul à pouvoir être utilisé de cette manière non plus. Par exemple, vous pouvez rassembler des données sur la confiance des consommateurs pour deviner ce que pourraient être les ventes au détail aux États-Unis, ou compiler des données inflationnistes pour deviner le ton de la décision de politique monétaire de la banque centrale. Les possibilités sont infinies.

4. REMPLISSEZ «LES LACUNES»

Chaque vendredi après-midi à 17 heures, heure de l’Est, le marché des changes est fermé pour le week-end. Cependant, le manque de mouvement sur votre écran de trading est une illusion. le marché est toujours en mouvement. Les prix continuent de se revaloriser en fonction de ce qui se passe dans le monde, même lorsque les marchés sont fermés. vous ne voyez ce mouvement que dimanche à 17 heures, heure de l’Est. Cela se traduit par un «fossé du marché».

Un moyen très simple d’échanger la volatilité serait de rechercher ces écarts qui se produisent au cours du week-end et d’essayer de les échanger. Comme toute stratégie d’échange, cela ne fonctionne pas à chaque fois. Assurez-vous donc que vos buts et objectifs sont fixés à un niveau raisonnable.

Par exemple, supposons que la Chine publie des données au cours du week-end alors que les marchés ont été fermés, ce qui montre que leur économie se contractait plus que prévu. La réaction typique à ce type d’information serait que les monnaies des pays fortement tributaires du commerce avec le géant asiatique se déprécient, l’AUD en étant le principal. Étant donné que les marchés sont fermés, vous ne verrez pas ce mouvement avant dimanche à 17 heures, heure de l’Est, lorsque le marché des changes ouvrira ses portes pour la semaine.

Ce qui reste est ce que l’on appelle un «fossé du marché». C’est une région de votre graphique où une bougie (ou une barre) saute d’un prix à un prix complètement indépendant, sans rien entre les deux. Puis, comme au moment opportun, le marché revient parfois au prix auquel il a clôturé le vendredi. Cela s’appelle «combler (ou combler) l’écart».”

CONCLUSION

En termes simples, il existe de nombreuses façons pour vous de passer un moment excitant sur le marché. Bien que chaque méthodologie exposée ici ait ses mérites, elle peut également faire l’objet d’un désastre total. Se focaliser au laser sur la gestion des risques et s’assurer que votre spontanéité ne tourne pas à l’insouciance est un élément essentiel du trading à long terme.